Anticipation Logique Elaboration Action

Postscriptum

08/11/2014 20:57

La limite de la fable de La Fontaine se trouve dans le fait que la meilleure raison l’est par comparaison avec celle du plus faible. La fable ne précise pas ce qu’il advient de la raison qui, plutôt que de s’exposer en comparaison, continue de se mettre en œuvre parallèlement, malgré la puissance prédatrice du proclamé plus fort. Elle ne dit pas davantage ce qu’il adviendrait au cas où le supposé faible aurait une meilleure raison. Non. C’est Petit Denis qui évoque pour sa part cette hypothèse : si tu vois un homme trop chétif, vérifie d’abord si « c’est naissance ou si c’est maladie ». Si c’est naissance, tu as intérêt à avoir peur ! affirme-t-il dans zibogolo.

Je suis comme convaincu par cette proposition en ce qui concerne les cultures de tradition orale. Parce qu’on ne peut les cerner facilement. La langue, archive courante de ces cultures, est incontournable pour les appréhender. Mais elle est insuffisante. Il faut encore en maîtriser les produits, les fragments, tels qu’ils ont été superposés dans l’archive intermédiaire où seuls les connaissances localisées sont compactées, classées et universellement disponibles alors que le reste de la médiathèque compacte, les connaissances dramatisées, sont subrepticement dispersées dans la mémoire des individus sans qu’ils s’en doutent, en fonction de leurs origines.

C’est clair, les défenseurs des « savoirs endogènes » ont des raisons d’avoir peur. Car ils suffiraient que quelques individus de la même tribu ignorent le confort que leur confère la paresse pour se pencher sérieusement sur la question et les voilà hors jeu !

© 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode