Anticipation Logique Elaboration Action

Porte-à-faux !

29/11/2014 15:04

« Nous qui sommes hommes, ne savons-nous pas bien jusqu’à quel point                                                                          d’autres hommes ont pu être ou imposteurs, ou dupes ? »                                                                                                                 FONTENELLE

« Que font les intellectuels et que disent-ils sur cette question ? »                                                                                            Michel ONFRAY

 « Ne prenez pas le métro !

Prenez conscience ! »

AGUIGUI MOUNA

 

 1. Lundi 29 septembre 2014 : au Togo, rentrée scolaire 2014-2015, sous le signe d’une grève des enseignants du primaire et du secondaire…

    Question à l’adresse des enseignants non-grévistes : Comment l’enseignant, privé des primes de rentrée scolaire, en arrive-t-il à faire la rentrée scolaire, à se tenir devant les élèves sans se sentir en porte-à-faux, sans irrémédiablement attenter à sa propre conscience syllogistique professionnelle ?!

    Sentence : Tout individu humain a le droit de se départir des exigences de la rigueur intellectuelle, sauf l’enseignant. Lorsque l’on vit dans un système tel, que même l’enseignant se condamne à n’être qu’un fieffé renégat, il y a grande déchéance pour l’humanité.

2. Ils se sont retrouvés à Lomé, au Togo, il y a une semaine. Pour – clame-t-on - apprendre à s’autoévaluer, pour apprendre à déterminer, par eux-mêmes, s’ils sont dans une didactique vraie, s’ils sont dans une recherche scientifique vraie ; bref, s’ils pratiquent un enseignement de qualité, une recherche de qualité. Question : L’impulsion, d’où vient-elle ?...                    Ces enseignants-chercheurs bardés de cames[1], il leur a fallu attendre jusqu’à maintenant, pour qu’ils se rendent compte à quel point ils ont été naïfs ou de mauvaise foi, de s’être brutement enfermés dans les créneaux d’alignement mental et d’embrigadement du savoir !                               Porte-à-faux ! Fondés à cultiver et diffuser la science, ils ont préféré faire allégeance à la science camésienne, dont ils se sont hardiment fait les propagateurs patentés. Quelle trahison ! Repentir aujourd’hui ? Ou ruse du démon ?

Huenumadji AFAN

A suivre !...

 

BCCM/PS/CHRONIQUE/05102014



[1] Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES)

 

© 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode