Anticipation Logique Elaboration Action

LA MISERE HUMAINE AU NOM DE DIEU

06/12/2014 16:08

 

« Il y a un certain nombre de valeurs avec lesquelles je ne transige pas :

c’est-à-dire la justice, la vérité, la liberté. »

ETIEMBLE

    Depuis une quinzaine de jours, certains médias, surtout audiovisuels, n’ont cessé d’annoncer, avec force publicité, qu’il va y avoir à Lagos, au Nigéria, une grande « croisade » de prière publique au cours de laquelle l’Esprit de Dieu, l’Esprit Saint, opérera, comme en pareille circonstance, des guérisons miraculeuses. Les aveugles verront ; les sourds entendront ; les perclus marcheront. Et, par-dessus tout, les possédés du démon, les envoûtés, les victimes de sorcellerie seront délivrés… Inscription pour le voyage aller-retour, départ de Lomé : quatre mille (4.000) francs CFA…

    A coup sûr, le rendez-vous est pris et la foule ira nombreuse pour acclamer les hauts faits des thaumaturges de nos temps. Jésus, Sauveur de l’humanité, accomplira, comme il s’y est engagé, des merveilles par le truchement de ceux qui savent invoquer son saint nom…

    Etant donné que des chrétiens, ou du moins des gens qui se proclament tels, accourront par jobardise à ce rassemblement, je ne puis m’empêcher de risquer les observations ci-après :

1.       Les cas d’exorcisme évoqués par l’Evangile sont ceux où précisément il est dit qu’il s’agit de cas de possession par le démon. Le chrétien est tenu alors d’admettre –par postulat- que les possédés du démon en question ont été exorcisés avec succès, puisque le démon doit être chassé par Dieu et qu’il n’y a que la puissance divine, dont Jésus est détenteur, pour venir à bout du démon.

2.       Or, tout se passe aujourd’hui comme si, dans certains milieux, dès que le chrétien tombe malade, on doit penser à le faire exorciser. Interrogeons-nous :

·         Un possédé du démon peut-il être exorcisé ? –Je réponds : Oui !

·         Le chrétien peut-il être victime de sorcellerie ? peut-il être envoûté ? –Je réponds : Non !

·         Un individu malade du paludisme peut-il être guéri par exorcisme ? –Je réponds : Non !

·         Un individu malade du sida peut-il être guéri par exorcisme ? –Je réponds : Non !

La supercherie consiste en effet à dire qu’un malade qui souffre de paludisme ou du sida est malade parce qu’il est possédé du démon, et que tout malade n’est en fin de compte qu’un possédé du démon. Ce qui induit la démarche suivante : dès qu’on est malade, on recherche l’exorciste ! La démarche est bel et bien obscurantiste.

Rectifions : l’on ne doit recourir à l’exorciste qu’après s’être assuré qu’on est, éventuellement, en face d’un cas de possession, en ayant au préalable utilisé toutes les ressources de la science. La démarche, cette fois, doit être cartésienne. Ce qui ne veut pas dire que les chrétiens soient des suppôts de Descartes ! Ce n’est pas parce que la doctrine chrétienne admet des mystères que tout doit être mystérieux dans le christianisme ! En toute chose le chrétien –comme tout être raisonnable- doit prioritairement faire usage de l’indispensable outil de conduite de la vie sur terre, dont la nature l’a pourvu : la raison. C’est la seule façon d’échapper aux gourous de tous ordres qui exploitent la religion et la misère humaine à des fins sordides.

 

Huenumadji AFAN

A suivre !...

BCCM/PS/CHRONIQUE/04122002

© 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode