Anticipation Logique Elaboration Action

La bise amnistiante

21/09/2015 18:59

 

« Nous qui sommes hommes, ne savons-nous pas bien jusqu’à quel point d’autres hommes ont pu être ou imposteurs, ou dupes ? »   FONTENELLE

 « Nous avons désormais l’exigence d’appeler chaque chose

par son nom, pour payer notre tribut de franchise. »

SONY  LABOU  TANSI

Oxymoron 1 :

    Comment comprendre qu’une unité de défense et de sécurité baptisée « Régiment de la sécurité présidentielle », chargée d’assurer au sein de l’Etat la protection de l’autorité suprême, soit précisément celle qui se transforme en unité d’insécurité et de danger de mort pour l’instance dont elle a la garde ?

    Infernale perdition : au royaume « des hommes intègres », triomphe souverainement l’extravagante déraison !

Oxymoron 2 :

    Comment comprendre que des éléments armés, officiellement chargés de protéger les institutions, se dégradent allègrement en preneurs d’otages, sous le regard accommodant d’une légion métropolitaine, de longue date entreposée, dont la mission formelle est de prévenir la prise d’otage et le terrorisme ?

    Infernale perdition : au registre de la « coopération militaire » triomphe souverainement l’extravagante déraison !

Oxymoron 3 :

    Comment comprendre que des chefs d’Etat, agissant au nom d’une institution régionale, en mission d’exploration dans un pays gravement en crise, se laissent accueillir à bras ouverts par le chef putschiste, qu’ils enveloppent de leur embrassade de compagnonnage, de leur large sourire, et de leur généreuse bise amnistiante ?

    Infernale perdition : au chapitre de la médiation, mode CEDEAO (Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest), triomphe souverainement l’extravagante déraison !

 

Huenumadji AFAN

A suivre !...

 

BCCM/PS/CHRONIQUE/21092015

© 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode