Anticipation Logique Elaboration Action

Ebola contre Eperviers

29/11/2014 16:05

« Nous qui sommes hommes, ne savons-nous pas bien jusqu’à quel point d’autres hommes ont pu être ou imposteurs, ou dupes ? » FONTENELLE

    Ces Peulhs, Malinkés, et autres Soussous, membres attitrés du « Sily national » de Guinée-Conakry, on les annonçait sensiblement amortis par la maladie à virus Ebola.

    Pour le match de football du samedi 15 novembre 2014, ils arriveraient donc à Lomé en victimes résignées.

    Au stade de Kégué empli à craquer, les « Eperviers » du Togo eurent du virus dans l’aile.  A la fin de l’épreuve, butés à plate couture : quatre à un. Assurément, nul ne saurait affronter Ebola sans y laisser ses plumes ! Somme toute, même gorgé de virus, tout sily reste effrontément sily, gros pachyderme…

    Mais lorsque, cinq jours plus tard, cette fois à Tamale au Ghana, la débâcle se confirme presque dans la même mesure face aux « Black Stars »[1], et que de zélés faux « patriotes » illuminés, au lieu de s’en prendre rationnellement aux incohérences d’un système, préfèrent récriminer contre Yahweh - qui se serait traîtreusement mis du côté des Philistins contre les Hébreux-, alors l’on perçoit bien l’ampleur des ravages de l’obscurantisme, et combien, à l’heure de la lutte forcenée pour l’ « Emergence », le bon sens est loin d’émerger au « pays de nos ancêtres » !

Huenumadji AFAN

A suivre !...

BCCM/PS/CHRONIQUE/21112014



[1] Ghana-Togo (3-1)

 

© 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode