Anticipation Logique Elaboration Action

Comme la Corrèze…

29/11/2014 16:02

« Nous qui sommes hommes, ne savons-nous pas bien jusqu’à quel point d’autres hommes ont pu être ou imposteurs, ou dupes ? » FONTENELLE

  « Il y a un certain nombre de valeurs avec lesquelles je ne transige pas : c’est-à-dire la justice, la vérité, la liberté. »  ETIEMBLE

  « Les hommes libres sont des déchireurs d’horizon. Ils dérangent, avec une insupportable lucidité, les hommes qui vivent en surface, et les institutions qui s’enlisent en elles-mêmes. » BESSIERE

 1. CINQUANTE ANS D’INDEPENDANCE en Afrique subsaharienne et au Togo, tel est le titre d’un ouvrage collectif récemment publié en 2012 à Paris, aux Editions L’Harmattan.[1]

    Que de pauvres paysans, agriculteurs malhabiles, plantent des ignames avariées et braisées, dans un champ embroussaillé, les arrosent abondamment, cinquante ans durant, et s’aperçoivent avec consternation que rien n’a poussé, l’on pourrait excuser leur ingénuité, leur inculture, leur manque d’éveil…

    Que des ingénieurs agronomes chevronnés, de surcroît grands collaborateurs invétérés, s’avisent d’affirmer qu’il y a désastre parce que les plants d’ignames ont été mal entretenus, voilà le vrai désastre !

    Le mal de l’Afrique négraille : les universitaires inféodés à l’ordre prédateur !

2.  Ce n’est pas à force de la proclamer ou de la clamer, alors que l’on sait que l’on ne l’a jamais semée, que l’on récolte l’indépendance ! Au moins François Hollande, président de la République française, en faisant intervenir l’armée française au Mali, à ciel ouvert et à visage découvert, aura-t-il eu le mérite de commencer à mettre fin à la FrançAfrique. Car, en vérité, la FrançAfrique, c’est la main de la France à visage masqué. Le Chef de l’Etat français devra donc, très rapidement, rétablir solennellement, à ciel ouvert, que le Mali est, comme chacun des pays francophones de l’Afrique subsaharienne, non pas un « pays ami », mais bel et bien et sans ambages une province française. Comme la Corrèze, ou la région Poitou-Charentes…

BCCM/PS/CHRONIQUE/29012013



[1] Est-ce hasard si l’ouvrage, dirigé par Théodore Nicoué Gayibor, se conclut sur une note malicieusement élogieuse à l’endroit de la Commission Vérité Justice Réconciliation (CVJR) du Togo, double de la « Commission de Réhabilitation de l’Histoire du Togo », dont le même Gayibor est le vice-président ?!

 

© 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode