Anticipation Logique Elaboration Action

Combustion vive, combustion lente

06/01/2016 16:33

« Que les ténèbres ne prévalent pas sur la lumière. » Pape François

Jadis, nous apprîmes, dès l’école primaire, lors des cours de « leçon de choses », - aujourd’hui grosso modo « sciences de la vie et de la terre » (SVT) -, qu’il existe deux sortes de combustion : la combustion vive et la combustion lente. La combustion vive, c’est lorsque le feu brûle avec incandescence, produisant chaleur, avec ou sans flamme. La combustion vive peut, immédiatement, tout détruire sur son passage. La combustion lente, moins apparemment violente, produit à terme, sur un corps aussi résistant que le fer ou même l’acier, la rouille, ou le phénomène dit d’oxydation. La spécificité de ce phénomène, c’est de s’installer dans la durée, et de ronger en profondeur l’objet auquel il s’attaque.

L’humanité au vingt-et-unième siècle est minée par une combustion vive : le terrorisme. Est terrorisme tout ce qui, pour des raisons idéologiques, politiques ou religieuses, est capable de s’en prendre à mort à toute cible quelconque, individuelle ou collective, rendue nécessairement coupable par le seul fait qu’elle est désignée comme cible.

L’humanité au vingt-et-unième siècle est minée par une combustion lente : l’ordre prédateur. La structure-clé opératoire de l’ordre prédateur, c’est l’argent. Instrument pernicieux inventé, puis raffiné à travers le temps, et particulièrement accommodé à l’air du siècle, l’argent permet à des humains de vivre sans travailler, et réduit d’autres humains à l’asservissement, à l’obligation de travailler sans vivre. Le propre de la combustion lente de l’ordre prédateur, c’est d’évoluer sur le mode pharisaïque, en faisant obstacle à tout aggiornamento. Ses effets sont exponentiellement pervers sur tous les environnements, temporels et spirituels. L’on ne peut guère s’y acclimater, malgré COP 21 et autres avatars de tous ordres.

Le vrai malheur, c’est que l’humanité ne parvient guère – à coup de conférences et de pèlerinages -  à revêtir des structures de progrès, et à se prémunir contre les impostures !

Huenumadji  AFAN

A suivre !...

BCCM/PS/CHRONIQUE/06122015

© 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode