Anticipation Logique Elaboration Action

Colonie modèle !

30/06/2015 18:54

 

« Je demande à chaque personne de ce monde de ne pas oublier sa dignité que nul n’a le droit de lui enlever. »

Pape François, Encyclique  Laudato Si, § 205

« Ne prenez pas le métro ! Prenez conscience ! » AGUIGUI MOUNA

Un « nouveau gouvernement » est de nouveau installé. Que dire ?                                                    

1. La mascarade électorale de ladite « élection présidentielle du samedi 25 avril 2015 » apporte une fois de plus la preuve de la stratégie mise en place par l’ordre prédateur – spécifiquement depuis l’an 2005 - pour renforcer son emprise sur la gestion politique du territoire du Togo. Convaincus qu’il est sans doute psychologiquement plus supportable chez un être humain de se sentir citoyen d’une République où la fraude électorale est sport favori, que de se savoir sujet à vie d’un monarque installé à vie, les protagonistes font diversion en toute complicité, et rivent le combat sur un front illusoire, autre que celui où il doit se situer.           

    Ainsi l’on persiste à laisser croire aux populations – pour les endormir - que le problème politique du Togo d’aujourd’hui est un problème de non-transparence des élections. Alors qu’il s’agit plutôt bel et bien d’une rugueuse et inadmissible substitution de la monarchie dynastique à la République. Substitution que l’on s’acharne à tout prix à camoufler par une mascarade électorale explétive, indéfiniment récurrente !

    Ceux parmi l’élite qui acceptent cet oxymoron ignominieux, et qui entrent dans le jeu, savent pertinemment à quoi ils souscrivent ; la participation à la mascarade électorale n’est rien moins qu’un coup de force électoral par lequel le système et l’opposition du système s’activent à garder le pouvoir d’Etat, ou à tenter de s’en emparer au profit – dans l’un ou l’autre cas - de l’ordre prédateur. Pire : c’est sans ambages une forme pernicieuse d’obstructionnisme concerté, dont le but cynique inavoué est d’empêcher l’éclosion d’une vraie prise de conscience, et de faire barrage à la mobilisation déterminée et efficiente des populations sur une base pertinente et clairvoyante…

2. Au demeurant : Cet individu humain créé « citoyen togolais », asservi à un régime monarchique dynastique, sans cesse sollicité à aller mettre un bulletin dans l’urne – comme sous un régime républicain -, et qui sans cesse passe à l’acte, évalue-t-il lui-même et par lui-même       à quel point il croupit dans l’imposture et se ravale à la sous-humanité ? Dommage que l’énigmatique « Terre de nos aïeux », fruit des entrailles de Berlin, naguère fief de la Germanie et aujourd’hui basculé en « Françophonie », où l’action politique se conçoit et se conduit inexorablement comme un rite sans incidence, ait pour triste destin d’être toujours et toujours… « colonie-modèle » !

 

Huenumadji AFAN

A suivre !...

 

BCCM/PS/CHRONIQUE/30062015 

© 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode