Anticipation Logique Elaboration Action

…Vingt-quatre ans après…

29/11/2014 14:57

« Lorsqu’on ne peut effacer ses erreurs, on les divinise. »

 CHATEAUBRIAND

 

« Ne prenez pas le métro !

Prenez conscience ! »

AGUIGUI MOUNA

    Il était une fois…

    Ce jour du 14 juillet 1813, il y eut à Paris, place de la Bastille, un grand, très grand forum. Ils étaient arrivés de toutes les provinces, nombreux, nombreux, nombreux. Au sein de l’immense foule, des présences extraordinaires : Mirabeau, Danton, Robespierre, et bien d’autres encore, mais aussi les patriarches La Boétie, Fontenelle, Montesquieu, Voltaire, Rousseau, Diderot…

    De tonitruants rhéteurs prirent la parole, les uns après les autres, plus protagonistes les uns que les autres, zélés officiants en cet anniversaire de gloire et de mémoire, proclamant tous, avec fierté, que la prise de la Bastille avait rapporté au peuple de France un gigantesque trophée, un acquis… certain, … la liberté d’expression…

    Les six patriarches anté-bastille, remarquables à leur mutisme, retournèrent en leur séjour en toute hâte, éberlués et fort perplexes, convaincus qu’il y avait sûrement grande méprise, et que la fin de Bonaparte n’interviendrait jamais par le fait de ces assises d’arnaque et de déshonneur pompeux…

    Voilà, vingt-quatre ans après, conté le cinq octobre 1990 au Togo !...

Huenumadji AFAN

A suivre !...

BCCM/PS/CHRONIQUE/07102014

© 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode