Anticipation Logique Elaboration Action

Florilège

Rimbaud, Une Saison en enfer

Oui, j'ai les yeux fermés à votre lumière. Je suis une bête, un nègre. Mais je puis être sauvé. Vous êtes de faux nègres, vous maniaques, féroces, avares. Marchand, tu es nègre ; magistrat, tu es nègre ; général, tu es nègre ; empereur, vieille démangeaison, tu es nègre : tu as bu d'une liqueur non...

Malcolm de Chazal

Si personne ne comprenait l'or, l'or existerait en soi.

Siracide 37.11

"Ne consulte pas non plus une femme sur sa rivale, ni un poltron sur la guerre, ni un négociant sur le commerce, ni un acheteur sur une vente, ni un envieux sur la reconnaissance, ni un égoïste sur la bienfaisance, ni un paresseux sur un travail quelconque, ni un mercenaire saisonnier sur...

Edouard Maunick.

Il fait noir sur sa peau Très noir Sa voix s'est cassée Il marche la nuit et personne ne sait sa mémoire J'ai longtemps pensé qu'il habitait l'heure Que l'horloge était son complice ...  

Kipling

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie  Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,  Ou perdre d’un seul coup le gain de cent parties  Sans un geste et sans un soupir ; Si tu peux supporter d’entendre tes paroles  Travesties par des gueux pour exciter des sots,  Et...

Léo Ferré

Je me demande comment et pourquoi la nature met tant d’entêtement, tant d’ardeur et tant d’indifférence biologiqueà faire que vos fils ressemblent à ce point à leurs pères…

Lettre à Maurice Thorez

Paternalisme et fraternalisme 24 octobre 1956 Aimé Césaire, Député de la Martinique, à Maurice Thorez, Secrétaire Général du Parti Communiste Français. Un fait à mes yeux capital est celui-ci : que nous, hommes de couleur, en ce moment précis de l’évolution historique, avons, dans notre...

© 2014 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode